Oddworld: retour sur la licence | AlloParadise, le blog

Oddworld: retour sur la licence

PAR LA RÉDACTION, le 09 avril 2021

News Jeux Vidéo

Si la PlayStation est une console qui fait partie de votre histoire de joueuse ou joueur, les probabilités sont assez fortes que vous ayez eu au moins une fois dans les mains le légendaire jeu de plateforme en 2.5D sorti en 1997, Oddworld: L’Odyssée d’Abe. Active jusqu’en 2005, la saga connut un long sommeil de 9 ans avant que le remake du premier épisode intitulé New’N’Tasty! ne la fasse renaître de ses cendres. À l’occasion de la sortie du dernier épisode, Oddworld: Soulstorm, nous avons donc décidé de revenir aujourd’hui sur la licence du studio Oddworld Inhabitants.



Oddworld : L’Odyssée d’Abe (1997) - PlayStation


Dans un univers où s’opposent industrie et nature, Abe, le héros n’est autre qu’un concierge Mudokons qui travaille pour les affreux Glukkons et leur entreprise RuptureFarms. Spécialisée dans la nourriture à l’origine douteuse, la société voit ses bénéfices fondre comme neige au soleil et prépare le lancement d’un nouveau produit à base d’Abe et des siens.


Voilà donc le point de départ de l’aventure très atypique du jeu qui rappelle au premier abord les classiques de la plateforme 2D. S’il faudra évidemment sauter par-dessus les trous comme Mario, ici, tout le défi n’est pas vraiment de s’enfuir (même si…) mais surtout d’aider ses compatriotes, eux aussi au travail de force, à en faire de même. Pour cela, rien de plus simple, il suffit d'interagir avec eux en les saluant, leur demandant de vous suivre ou encore en lâchant de gros pets, ce qui permet de détendre l’atmosphère en toutes circonstances.


Oddworld : L’Exode d’Abe (1998) - PlayStation


Très rapidement après le premier épisode sort Oddworld: l’Exode d’Abe et visiblement, les méchants Glukkons n’ont rien appris de leurs erreurs passées puisque leur nouvel objectif est toujours de faire du profit à tout prix. Mais cette-fois-ci, ils décident de se servir de leurs voisins Mudokons pour en faire de la bière.


Sans surprise, c’est Abe qui aura une nouvelle fois la lourde tâche de sauver les siens de la barbarie capitaliste. Ce second opus ne bouleverse pas la recette initiale mais permet de raffiner tous les éléments de gameplay qui font la saveur d’Oddworld. La communication est notamment améliorée puisqu’Abe est maintenant capable de donner des ordres plus complexes à ses congénères mais aussi d’interagir avec d’autres espèces.  


Oddworld : L’Odyssée de Munch (2001) - Xbox



Après une petite pause bienvenue, Abe fait son retour en pixels en 2001 et change d’écurie puisque c’est Microsoft qui héberge sur sa nouvelle console surpuissante, la Xbox, ce nouvel opus, Oddworld : L’Odyssée de Munch.


Si, dans l’histoire des jeux vidéos, la PlayStation a servi de plateforme de transition entre la 2D et la 3D, ce nouveau jeu se doit donc d'être dans l’ère du temps. Au revoir le scrolling horizontal, bonjour à la trois dimension ! Mais finalement, à part ce changement de perspective drastique, le jeu conserve une nouvelle fois son ADN premier. Abe n’a en effet pas le droit à une belle retraite et doit à nouveau être le héros libérateur de son peuple. Cette fois-ci, il peut cependant compter sur Munch, une petite créature, elle aussi amatrice de révolution. 


Oddworld : La Fureur de l’Étranger (2005)


Si, finalement, les précédents titres sont des suites pures, il faudra attendre 2005 pour que la saga effectue un tournant bienvenu avec Oddworld : La Fureur de l’Étranger, dernier épisode avant une longue pause de 9 ans.


Ici, nous pouvons dire adieu à Abe pour incarner l’Étranger, un chasseur de primes qui arpente Oddworld dans le but de multiplier les primes et ainsi avoir assez d’argent pour participer à une opération particulière et secrète que les joueurs devront découvrir.


Sorti une nouvelle fois sur Xbox, le jeu propose une approche beaucoup plus dynamique pour privilégier l’action et les combats avec une nouveauté qui avait beaucoup fait parler du jeu à l’époque : les munitions vivantes. En effet, armé d’une arbalète, l’Étranger pourra utiliser toute une panoplie de créatures en guise de munitions qui auront évidemment toutes leur particularité.


Le jeu connaîtra de nombreuses restaurations en HD dès 2011 pour finalement sortir sur PS3, PSVita, iOS, Android, PC et Nintendo Switch l’année dernière.


Oddworld : New’N’Tasty! (2014)



Ce travail de remastering en HD va conduire à la réouverture du studio derrière la licence, Oddworld Inhabitants, qui va plancher sur une refonte de son jeu original afin de renouer avec ses origines.


Cette expérience donnera vie à Oddworld: New’n’Tasty!, une version liftée graphiquement de la première aventure d’Abe et qui mettra tout le monde d’accord sur les qualités indéniables du titre, que l’on soit ancien joueur ou que l’on découvre la saga.


Oddworld : Soulstorm (2021)


Et nous arrivons naturellement à aujourd’hui puisqu’il aura fallu attendre 7 ans entre la sortie de New’n’Tasty! et sa suite Oddworld : Soulstorm. Tout d’abord annoncé comme un remake de Oddworld : l’Exode d’Abe, Soulstorm aura finalement dépassé son statut de refonte au cours de son long développement pour devenir un nouvel épisode à part entière.


Le jeu est disponible gratuitement sur PS5 pour les joueurs abonnés au PlayStation Plus, comme un clin d’œil à ses origines sur la console de Sony. Mais rassurez-vous cependant, si vous êtes joueurs PC, vous pouvez d’ores et déjà vous procurer le jeu sur l’Epic Games Store.


CONCOURS : Tentez de remporter 3 mois d'abonnement au PlayStation Plus et téléchargez Oddworld: Soulstorm gratuitement sur PS5